Mugiwara no Saiyajins, le forum où les otakus sont les bienvenus pour parler mangas/animes et tout ce qui s'y rapporte!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Flood no Rikudō
Dim 13 Juil - 21:45 par Yato

» Salutt
Dim 13 Juil - 21:43 par Yato

» Laurence is back!!!!!!!
Mer 18 Juin - 14:17 par Yuka

» L'espada numéro 1 est là.
Mer 18 Juin - 14:14 par Yuka

» Suite et Fin de la 4ième Grande Guerre Ninja
Ven 23 Mai - 9:17 par Arkaor

» Shingeki no Kyojin
Lun 19 Mai - 11:09 par Mei-ô Rayleigh

» Film Disney !
Ven 27 Déc - 11:14 par ♥Perona♥

» My graphic art
Ven 20 Déc - 15:50 par Hitoryu

» One Piece chapitre 732
Jeu 19 Déc - 15:11 par Chean


Partagez | 
 

 [Fanfic Naruto] Demonic Artifacts : Our Mistakes

Aller en bas 
AuteurMessage
Nagel

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 27/10/2013
Âge : 24
Localisation : Sur le Mont Paozu... Non, je rigole !

MessageSujet: [Fanfic Naruto] Demonic Artifacts : Our Mistakes    Dim 1 Déc - 14:06

Chapitre 1 : This is the peace


    La guerre n'est pas une notion qui date d'hier. Elle existait déjà bien avant les premiers ninjas, elle opposait des hommes à d'autres, quand on y pense, les hommes n'ont-ils pas toujours été fait pour combattre ? Effusions de sang, cadavres, flammes et souffres. La paix, qu'est-elle au juste ? Un simple idéal. Une utopie à jamais atteinte, comme si lorsque l'on essayait de s'en approcher, nos ailes de cidre fondaient comme neige au soleil... Nous entraînant ainsi dans une profonde déchéance. Qu'en témoigne tous les apôtres de cette paix imaginaire. Tous des fous, le plus grand d'entre eux étant bien évidemment Ôtsutsuki Hagoromo, celui qui était plus communément connu sous le nom de Rikudou Sennin. C'est maintenant que nous en avons à mon idée, mon ami, servons nous de ses erreurs passées... Rikudou Sennin, aveuglé par son idéal qu'était une paix amenée sans conflit, a détruit la seule clé qui nous relie nous, simples humains, à cette même paix... Juubi ! Il l'a fragmenté en neuf démons appelés Bijuus, répartissant ainsi le pouvoir absolu de cette créature en neuf monstres... Si nous les rassemblons tous les neuf et que nous reformons le Juubi, je pourrais activer mon jutsu et étendre la paix sur ce monde en guerre !

    La scène se passait dans une grande salle, autour d'une longue table d'environ trois mètres de longueur pour deux mètres de largeur. Plusieurs personnes y été attablés, dont l'orateur qui depuis un moment déjà exposé son point de vue de la situation. Un grand homme aux cheveux tempête, une crinière noire qui s'hérissait jusque dans son dos sur sa tunique sombre. Tout de cet homme était sombre et inquiétant, même son regard, il méprisait de son air hautein les personnes autour de lui, toutes sauf une... Celle qui lui faisait face à l'autre bout de la table. Un homme tout aussi grand, portant une longue chevelure sombre et lisse qui coulait en cascade dans son dos. Il semblait bien plus calme, moins froid et particulièrement chaleureux. Le premier répondait au nom de Madara Uchiha, le second au nom d'Hashirama Senju. Chacun d'entre eux avait derrière lui un ou deux gardes du corps. Pour Madara, deux hommes aux cheveux ténébreux, tous deux portant sur leurs uniformes un éventail rouge et blanc, identique à celui qui était dessiné dans le dos de la tunique de l'orateur. Derrière le Senju se trouvait un homme aux cheveux blancs, l'air tout aussi froid que Madara, portant des vêtements clairs et de petits yeux qui fusillaient silencieusement le Uchiha. Seul Hashirama avait quelque chose devant lui, un chapeau rouge et blanc, où était inscrit un kanji en devant, "l'Ombre du Feu", Ho-Ka-Ge ! Sérieux, le chef du village qui n'était autre qu'Hashirama lui-même annonça de sa voix calme et posée, entremêlant ses doigts qu'il resserra tout en posant son menton sur le dos de ses mains :

    « J'ai toujours soutenu tes idées, Madara, mais je te trouve bien extrémiste sur ce point.
    - Extrémiste ? Pesta un vieil homme aux cotés du chef du clan Senju. Dîtes plutôt qu'il a perdu la tête, le Rikudou Sennin a sauvé le monde en disloquant le démon originel en neuf autres démons !
    - Je partage entièrement l'avis d'Hanoko-sama. Lâcha un autre homme en croisant ses bras contre sa poitrine. Il est pour moi hors de question de reconstituer ce monstre en parfaite connaissance du danger qu'il représente pour notre Monde !
    - Ceci est une parfaite dystopie, Madara-sama. Lança un troisième personnage. La paix que vous chercher à obtenir grâce au Juubi finira par devenir une guerre.
    - Elle le deviendra... Murmura alors le Uchiha en posant un regard noir sur les autres. Si vous vous opposez à moi.
    - Est-ce une menace ? Mugit Tobirama, l'homme aux cheveux blancs derrière Hashirama.
    - Craigniez vous que cela en soit une ? Le provoqua Madara.
    - Assez ! Clama le frère d'Hashirama en fonçant droit sur Madara à une vitesse incroyable.
    - Un combat ?! Dans la salle de réunion ? Demanda un homme qui se leva automatiquement, suivit par d'autres.
    - Tobirama ! L'apostropha son grand frère. Non ! Mokuton : Bogai shiten (Entrave des Branches) ! »

    Madara ne broncha pas, même si ses deux gardes se saisirent de leurs épées respectives. Il restait là, les bras croisés contre son torse bombé, médusant de son regard méprisant l'homme qui était maintenant en face de lui, le poing armé en direction du visage du chef des Uchiha. Des branches se mirent alors à soudainement poussées sur la longue table quand soudain, des lueurs aveuglantes mirent fin à l'ombre qui dissimulée les visages des autres membres de cette réunion. Les branches s'enroulèrent autour des articulations de Tobirama avant que ce dernier ne puisse abattre son coup de poing sur le visage de Madara. Hashirama soupira et annonça de sa voix suave :

    « Madara... Le projet Tsuki no mi ne pourra pas aboutir, je suis désolé mon ami mais, je vais devoir refuser cette proposition comme tous les autres membres du conseil de Konoha.
    - Vous ne pouvez pas vous en rendre compte. Lança t-il froidement. Ce monde est régit par le mal, la corruption et la souffrance ! L'être-humain est fait pour encombrer ses congénères, une paix ne pourra jamais aboutir sans la plus puissante force que la nature a créée... L'illusion !
    - Détrompes toi, Madara... Annonça Hashirama en étirant un fier sourire. Cette paix pourra aboutir et c'est moi qui te ferrait sortir de ton illusion, mon ami, c'est ça... Mon nindo ! » Lâcha Hashirama en souriant de toutes ses dents, pointant son pouce contre son torse.

    Un silence s'installa. Même Tobirama semblait s'être calmé de ses ardeurs. Tous les regards étaient maintenant braqués sur le Hokage qui se gratta ensuite l'arrière de la tête, étant particulièrement gêné. Les branches commencèrent à réduire leur étreinte, libérant le jeune frère du Hokage qui descendit de la table, désolé de s'être emporté même si il aurait bien voulut faire ravaler ses paroles à Madara. Pendant ce temps, le visage de l'idéaliste se déforma alors, il se leva brusquement et ordonna à ses gardes de se retirer avec lui sous le regard du Hokage qui tenta, tant bien que mal, de raisonner son ami de toujours :

    « Madara, attends !
    - Je n'ai pas besoin de ta probation pour mener à bien mon plan, Hashirama... Murmura t-il, lui tournant le dos.
    - Je ne peux te laisser faire cela... Tu mettrais en jeu la vie de tous ! Rétorqua froidement le chef du village.
    - Vous autres êtes bien trop ignorant pour connaître le véritable sens de la paix... La paix n'entraîne que la guerre, on appelle cela une paix superficielle... C'est dans les gènes humains, tous les humains sont comme contraints de se battre les uns contre les autres, c'est pourquoi Hashirama... Je n'hésiterais pas à te tuer pour fonder mon idéal ! Lança Madara en tournant son regard par dessus son épaule, ayant activé son Sharingan.
    - Tu es dans une mauvaise passe, mon ami... Tu es resté beaucoup trop longtemps dans l'ombre par ma faute, c'est donc ma responsabilité, mon devoir, de te ramener dans la lumière ! » Lâcha Hashirama, confiant.

    Tout le monde connaît l'histoire, non ? Deux ans après, alors que Madara s'était lancé à la poursuite des démons à queues appelés Bijuus, il s'attaqua au village en prenant le contrôle du démon renard à neuf queues, Kyuubi ! Hashirama échoua, il ne put ramener son ami dans la lumière comme il le prétendait et fut contraint de "tuer" Madara. Néanmoins, ce dernier survécu et la première chose qu'il fit après avoir subit une cuisante défaite, ce fut de préparer le terrain pour les générations futures. Il les écrivit. Les légendaires rouleaux de Madara Uchiha... Combien en avait-il écrit ? Impossible à dire. Seuls les Uchiha pouvaient décrypter les écrits de ce Dieu des shinobis. En ce bas monde, nombre d'hommes ont déjà essayé de contrôler un Bijuu, pas seulement les Jinchuurikis mais tous ont échoué. Pourquoi ? Il y avait toujours une faille dans leur technique, technique qui fut perfectionnée depuis... Durant toutes ses années où Madara vécu reclus sous terre, branché au Gedo Mazo pour pouvoir survivre, il perfectionna une seule et même technique : la technique de soumission des Bijuus ! Qui aurait alors penser de servir des Bijuus comme d'une véritable arme... ?

    De nos jours, plusieurs décennies après la défaite légendaire de Madara Uchiha, la guerre planait encore et toujours sur le monde des ninjas malgré le fait que la quatrième grande guerre des ninjas avait touché à sa fin il y a peu. Si Madara Uchiha avait raison sur un point, c'était bien sur le fait que la guerre était omniprésente et ce, malgré le contexte. Le monde qui se guérissait peu à peu d'une gigantesque guerre opposant les ninjas des cinq grandes nations et l'Akatsuki était encore menacé par cette même guerre. Cette guerre s'était soldé par la victoire de l'Alliance qui s'était débarrassé d'Obito avant qu'il ne parvienne à devenir le Jinchuuriki de Juubi. A première vue, le monde était maintenant apaisé et amnésique du passé... Mais les plaies ne se referment pas si facilement. La guerre dernière avait encore bien des conséquences présentes sur le monde des ninjas. Bonnes comme mauvaises. Surtout mauvaises. Tous vivaient en apparence sereinement mais au fond d'eux, ils vivaient dans la peur que quelqu'un d'autre devienne comme Obito, un être tellement rongé par la haine qu'il songerait à libérer à nouveau le Juubi... Maintenant que tout le monde savait que ce n'était pas qu'un mythe, tous étaient tendus. Impossible de détruire le Gedo Mazo. Cette statue qui renfermait le démon à dix queues était indestructible. Une milice s'organisa alors. Des ninjas de tous les coins du monde se portèrent garant de la protection de cette statue maudite, surveillant le sceau qui fut apposé par dessus par les plus puissants utilisateurs de Fuuinjutsu de tout le monde ninjas. L'endroit où était détenu la statue était inconnu de tous afin que personne ne puisse tenter de s'en emparer, pour tout dire, même les seigneurs féodaux et les kage ignoraient l'emplacement exact du Gedo. Seules quelques rumeurs planaient à son sujet, mais rien de bien concret.

    Deux ans s'étaient écoulés. Les feuilles des arbres de Konoha eurent le temps de se réinstaller. Le village s'était bien vite reconstruit et semblait n'avoir jamais connu la souffrance apportait par l'apôtre de Tobi, Nagato. Les forêts luxuriante s'établissaient encore tout autour du village fleurit par la jeunesse d'une nouvelle génération. Tous les ninjas de la promotion de Naruto Uzumaki, le héros de Konoha, étaient maintenant devenu des Juunins au même titre que Kakashi et les autres, leurs anciens supérieurs... Ils étaient maintenant bien loin de cette belle époque où le lancer de kunais était encore un calvaire, où marcher sur l'eau était toute une épopée, ils avaient maintenant le monde des shinobis d'une destruction totale. Il y eut bien évidemment des morts à déplorer, des noms à graver sur la stèle des héros du village, comme celui de Neji Hyuuga, Shikaku Nara, Inoichi Yamanaka, Chouza Akimichi et d'autres encore... Certains étaient encore en deuil. Cette quatrième grande guerre fut dure pour tout le monde. Edo Tensei, Tobi, Juubi... Tant d'épreuves à surmonter. Comme le disait certains philosophes, la guerre peut changer un homme et on ne peut dire connaître un homme sans l'avoir vu en guerre... Des paroles crues et sévères mais pourtant trop véridiques.

    On a traversé ses rues, on a connu leur nom, on a vécu ici... Comme c'est bon de revenir ici, après tant d'années. Tant de choses ont changées, à commencer par les mentalités. Souvenez vous. L'enfant du démon. Celui que tout le monde haïssait, méprisait, évitait. Qu'est-il devenu ? Cet enfant qui répondait au nom d'Uzumaki Naruto et qui s'était révélé être le fils du Yondaime Hokage, Minato Namikaze. Il a marché sur leurs traces. Un chapeau sur la tête, une longue cape blanche dans le dos, il était devenu ce qu'il avait toujours voulut être. Son idéal. L'ombre du feu, Hokage ! Après la guerre, Tsunade qui était alors la Godaime a décidé de se retirer de ce poste comme pour prendre sa retraite, à la manière du Sandaime lorsqu'il avait laissé Minato accédé au titre de Yondaime, elle laissa sa place au héros du village, au héros du monde ninjas... Naruto, bien évidemment. Il a cependant longtemps refusé. Pourquoi ? Pourquoi refuser de voir son rêve de toujours s'accomplir ? Pour la simple et bonne raison que comme tout homme il a son honneur. Quel rapport, me diriez-vous ? Laissez moi vous devancer. La Mort. Assit à son bureau, le grand blond y songeait encore, le regard perdu dans ses documents, pensif. Pour lui, devenir Hokage sans avoir put sauver la personne à qui il tenait le plus était purement et simplement impossible. Il l'avait laissé périr... Le récit de ce combat était encore inconnu de tous. Le légendaire affrontement entre Naruto et Sasuke. Ils s'étaient affrontés suite à un désaccord, Sasuke voulait éradiquer les Bijuus de ce monde alors que Naruto lui, voulait les préserver selon la volonté du Rikudou Sennin, étant considéré comme étant son successeur. Obito serait intervenu et aurait finalement tué Sasuke au moment où Naruto allait le ramener à la raison, c'était la version officielle. La mort du Nukenin avait affecté toute la nation malgré le fait qu'il n'était plus un ninjas de Konoha à proprement parlé.

    Plongé dans ses songes, Naruto n'eut pas remarqué l'arrivée de son conseiller dans la salle. Même le grincement sonore de la porte ne l'avait pas tiré de ses pensées profondes. Il se pointa devant lui, immobile et silencieux. Au bout de quelques secondes de patience, il se racla la gorge et ramena ainsi son supérieur dans le monde réel. Ce conseiller, c'était Shikamaru Nara ! Il n'avait pas énormément changé, toujours aussi grand, le dos voûté comme si il portait tout les malheurs du monde sur ses épaules, un air qui se voulait sérieux sans pour autant l'être. Ses cheveux d'ébènes étaient devenus un peu plus longs, sa queue de cheval était donc plus allongée, il portait une tenue symbolique de son nouveau grade : celui de Juunin. La même combinaison que ses anciens supérieurs, Kakashi, Feu Asuma, Gai... Un uniforme sombre qui était couvert par une veste verte foncée qui agissait comme un gilet protecteur qui renfermait quelques armes en ses multiples poches. Le nouveau dirigeant du village avait fort changé également, il avait maintenant des pattes blondes le long de ses joues, un peu comme son père, ses traits étaient un peu plus tiré, lui donnant une maturité certaine, et il avait enfilé la tenue de Hokage. A l'entente de la présence de son second, Naruto releva lentement son regard en sa direction, délaissant ses dossiers incomplets pour le regarder, l'air interrogatif. Un soupire franchit les lèvres du stratège. Le soleil ne s'était pas encore totalement levé sur le village caché de la feuille, une simple lueur orangée illuminée le bureau du Rokudaime, donnant un air encore plus sombre à la scène. Une main dans la poche, l'autre qui lui grattait l'arrière de la tête, Shikamaru entreprit :

    « Les choses s'aggravent, Naruto, encore deux hommes d'éliminé ce matin dans la région est. Le taux de criminalité est étrangement en hausse, c'est pourtant contraire aux prévisions annuelles...
    - Est-ce que cette guerre ne leur a pas suffit d'avertissement ? Grogna silencieusement Naruto en baissant doucement son regard, honteux.
    - Le monde craint un nouveau Madara, il crait une nouvelle guerre... Tout le monde est effrayé par la menace que représente Juubi, ou même les Bijuus qui sont des fragments de sa puissance... Expliqua le conseiller. Nous ne pouvons les en blâmer.
    - Si ils se sont montré sauvages et violents par le passé c'était parce que les hommes les y ont poussé. Rétorqua le blond. Les Bijuus n'ont rien des êtres diaboliques comme ils sont décrits dans les livres d'histoires et dans les contes des vagabonds !
    - Certes, mais ils peuvent être utilisés comme des armes, c'est irréfutable... Lâcha Shikamaru.
    - L'Akatsuki n'est plus là pour s'en servir comme tels, ils sont tous morts à l'heure qu'il est. Lança le héros du village.
    - D'autres Nukenins ont pour but de s'en emparer également, après qu'ils ont vu la puissance de Kurama et des autres lors de la guerre, ils comptent bien se les approprier ! Le Bingo Book a été réédité, il y a de nouveaux noms... Des types affreux qui sont décrits comme pire que certaines vermines de l'Akatsuki, pires qu'Hidan, Deidara, Sasori ou même Madara !
    - Qu'est-ce que nous pouvons faire contre ça ? » Demanda Naruto, sceptique, le menton posé contre le dos de ses mains.

    Un silence s'installa. Eux qui croyaient que tout cela prendrait fin à la mort de Tobi, au final... Il n'en était rien ! C'était une véritable pendémie cette maudite quête de puissance, à croire que toutes les vertus humaines s'étaient perdues... Toute forme de moralité, d'empathie et de paix. Naruto ferma les yeux l'espace d'un instant et, dés que ses paupières closes se rouvrirent pour laisser apparaître ses iris bleues, il découvrit devant lui son monde intérieur. Un infâme égout dont l'eau sur laquelle il marchait était miroitante, l'ombre imposante derrière lui le cachait des quelques chandelles vascillantes... Cette ombre était celle du démon Kurama. Toujours aussi grand, majestueux, son pelage plus flamboyant que jamais, ses yeux rouges sangs pointés en direction du nouvel Hokage. Maintenant que la guerre entre eux s'était conclue au terme d'une alliance contre Madara lors de la grande guerre, plus besoin de sceau pour les séparer l'un de l'autre, à la manière de Bee et Hachibi. Le renard à neuf queues pencha alors sa tête pour l'apporter à la gauche de Naruto qui tourna son regard en sa direction. Le démon roux, qui souhaitait plaider sa cause ainsi que celle de ses compatriotes lui susurra ces quelques mots :

    « C'est une accalmie, n'est-ce pas ?
    - Je ne comprend pas ces hommes qui ne jurent que par le pouvoir... Un pouvoir qui pourrait mettre en péril le monde ! Répondit à mi-voix Naruto.
    - C'est triste à dire mais c'est leur nindô... Des gens naissent avec le pouvoir de changer le monde, en bien comme en mal, je ne sais pas si on peut dire que c'est inscrit dans leur code génétique mais de mon point de vue, l'humanité est pourrie... Peu de ninjas sont bons, dans le fond. Soupira le renard.
    - Tu as mauvaise expérience des ninjas, n'est-ce pas ? Sourit le blondinet. Ne t'ai-je pas promis de changer ces mentalités ? Quoi qu'il advienne... J'ai pris ma décision ! » Lâcha le grand blond.

    Le grand renard haussa un sourcil, interrogatif. Il assisterait à la scène depuis le subconscient de Naruto car, celui ci s'adressa cette fois ci à son conseiller : Shikamaru. Il se leva, tourna les talons et se posta à la fenêtre de son bureau, observant la montagne dans laquelle étaient gravés les visages de ses prédecesseurs et lâcha finalement d'une voix forte :

    « Il est grand temps que les cinq Kage se réunissent... Nous devons mettre les choses au clair ! »

    Le regard du grand blond se perdit donc dans les sculptures de pierre. Kurama se tût en son fort intérieur. Le goupil s'était allongé, avait posé sa tête dans ses pattes antérieures et ne dit plus rien. Au fond, peut-être avait-il raison. L'être humain ne recherche que la puissance, certains s'égarent du chemin qui leur est tracé et deviennent ces ninjas dont le nom est devenu tabou. Madara Uchiha, Obito, Sasuke... Mais il n'y avait pas qu'eux, certains sont véritablement devenus des légendes comme Kinkaku et Ginkaku, des légendes du mal...


Dernière édition par Nagel le Dim 1 Déc - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Monkey D Nino

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : nouveau monde

MessageSujet: Re: [Fanfic Naruto] Demonic Artifacts : Our Mistakes    Dim 1 Déc - 16:00

super debut
avec naruto hokage
sasuker mort
et le reunissement des 5 kage
es que il y a des kage qui on changéQuestion 

Revenir en haut Aller en bas
Nagel

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 27/10/2013
Âge : 24
Localisation : Sur le Mont Paozu... Non, je rigole !

MessageSujet: Re: [Fanfic Naruto] Demonic Artifacts : Our Mistakes    Dim 1 Déc - 16:22

Monkey D Nino a écrit:
super debut
avec naruto hokage
sasuker mort
et le reunissement des 5 kage
es que il y a des kage qui on changéQuestion 

Merci beaucoup Smile
Pour ce qui est des Kage, non ils n'ont pas changé Smile En deux ans ils n'ont pas put être remplacé si vite (surtout ceux qui ont été tout juste nommé Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Monkey D Nino

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : nouveau monde

MessageSujet: Re: [Fanfic Naruto] Demonic Artifacts : Our Mistakes    Dim 1 Déc - 16:27

a ok de toute façon j'aime bien les kage actuel
Revenir en haut Aller en bas
Kirua

avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 24/10/2013
Âge : 19
Localisation : Je suis partout et nulle part en même temps.

MessageSujet: Re: [Fanfic Naruto] Demonic Artifacts : Our Mistakes    Dim 1 Déc - 16:41

Excellent  1-er chapitre. Smile
J’ai tout de suite été plongé dans l’histoire, J’adore ! Cool
Beaucoup de bouleversements tout de même. ^^
Naruto Hokage, Sasuke mort etc ..
Sinon, J’ai hâte de voir le rassemblement des Kages ! *o*

___________________________________________________________________________________________________

If one day the speed kills me, do not cry because I was smiling #Paul Walker (R.I.P)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfic Naruto] Demonic Artifacts : Our Mistakes    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfic Naruto] Demonic Artifacts : Our Mistakes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naruto Shippuden 168
» Naruto X Hinata
» Mes dessins à moi...!
» Narukami !
» [fanfic]One-shot m’étant en scène le couple Sai x Naruto.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mugiwara no Saiyajins  :: Vos créations :: Fanfics-
Sauter vers: